UNSA Autoroutes vous informe !

Le temps du dialogue social qui prévalait chez ESCOTA semble bien révolu depuis le rachat par VINCI.

Départs en retraite non remplacés, travail du dimanche imposé à des non volontaires, modifications de semaines de travail sans aucune concertation avec les organisations syndicales.

Et quand le CHSCT s’oppose à ces changements, la Direction passe outre.

Les salarié-es, qui ont été fortement mobilisé-es pendant la crise des gilets jaunes, ne voient pas la juste rétribution de leur travail.

LA SOCIÉTÉ VINCI FERAIT-ELLE DES ÉCONOMIES SUR NOTRE DOS POUR FINANCER LE RACHAT D’ADP ???

ESCOTA_VINC Fin discours social vinci